Mugler

Printemps – Eté 2013 - Formichetti a évoqué la femme moderne venue du monde post-récession économique. C’était une collection finement pensée avec beaucoup de considération pour le côté pratique. Elle s’adressait à la femme urbaine qui voudrait avoir un look décontracté sans effort, associant une chemise basique avec un sac. Il n’était pas question de théâtralité, mais plutôt de simplicité, de pertinence et de décontraction. Sur un fond musical de hip hop, les longueurs étaient mini, avec beaucoup de vêtements pareils à des robes courtes à porter sur un short. Cela créait de nouvelles proportions, et, pour beaucoup de vêtements, donnait une hauteur supplémentaire avec des bords structurés. Cette structure se retrouvait tout au long du défilé : des plis couchés permettant le mouvement, des épaules structurées et des vestes en cuir semblables à des peignoirs qui se plaçaient sur le corps en épousant parfaitement ses formes. Un fini laqué était de mise, créant des hauts et des jupes d’aspect solide. Bien que minimaliste, la palette de couleurs était riche de jade, bordeaux sombre, caramel et gris perle; une combinaison parfaite entre luxe et commercialité.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>