Giorgio Armani

Printemps/Eté 2011 - La source d’inspiration : nuits au Sahara. Le résultat : un remarquable chef-d’œuvre de savoir-faire qui produisait l’exotisme théâtral de la collection. Le cuir souple apparut une fois de plus sur les podiums de cette saison. Cette fois il était adouci par des superpositions de soie et de mousseline. Intitulée “La Femme bleue”, la collection se déroula sur fond de projection de désert noir, et l’immuable prédominance du bleu capturait l’esprit de la collection, auquel s’ajoutaient des turbans de chameliers en soie. Ils créèrent une déesse saharienne. Une déesse ornée de grands bijoux autour du cou et de broches en forme de scorpion. La simplicité de la collection en dit long sur Giorgio. Les robes et les jupes fluides et simples défilaient au côté de pantalons droits. Des rangées de volants d’organza sur les hanches constituèrent la seule interruption dans les silhouettes minimalistes et les hauts asymétriques drapés et attachés cascadant de franges dans le dos. Mais que l’on se garde d’oublier un élément phare de la collection : les vestes. Il y en avait de tous les styles, mais leur élégance et leur sophistication étaient certaines. Ce fut une collection à la maturité classique pour Giorgio Armani. L’élégance de la collection représentait bien le glamour des admirateurs du couturier.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>