Vivienne Westwood

Printemps/Été 2013 – Westwood elle-même dit que la collection fut inspirée en premier lieu par l’idée du pique-nique. Un grand passe-temps britannique, et dans l’année de la Grande-Bretagne, il était inévitable d’utiliser des tweeds, des carreaux et des cardigans. Mais Vivienne Westwood alla plus loin, s’inspirant de l’un de ses héros Édouard Manet, un peintre impressionniste mondialement connu pour son œuvre Le Déjeuner sur l’Herbe. Le pique-nique montra au fur et à mesure des scénarios différents, de l’herbe et des tâches de vin, et Vivienne Westwood admit que certains imprimés étaient issus de collections précédentes; il y figurait aussi des poètes bohémiens avec d’amples chemises blanches et des gentilshommes dandys avec des complets et des fedoras. Le défilé avait une atmosphère terre-à-terre, et l’ironie de recycler des vieux imprimés ne nous échappa pas, portant notre attention sur l’engagement de Vivienne à sauver le monde. Sous la bannière du Flower Power , elle ne nous laissera pas nous défiler.

Jemma De Blanche

Ecrit par Jemma De Blanche

Jemma De Blanche is a fashion and lifestyle journalist with a background in marketing and copy-writing, is in awe of all things creative and loves getting lost in a good book, a beautiful picture or the creativity of new collection. Jemma handles the Fashion in Film pages and the Men's catwalk reviews.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>