Martin Margiela

Automne/Hiver 2012-13 – Le concept était difficile à comprendre mais ne manquait certainement pas d’attirer l’attention. La première tenue à défiler était un ensemble camel de la tête aux pieds avec un complet trois pièces, un gros pull à col roulé et un pardessus camel. Initialement on aurait pu croire que ce serait une collection au luxe discret, quand, sur le mannequin suivant arrivèrent des pantalons en cuir verni aux tons criards, avec un manteau de fausse fourrure style ours et sac assorti. Un smoking sombre en jean souple parachevé par un pantalon à bretelles et un cardigan fait de 1000 sacs poubelle appelaient à de nouvelles questions, ce n’est pas très écolo, mais qu’est-ce que cela signifie? La mode est un tas d’ordures? C’était démenti par des manteaux doublés de fourrure et des pantalons de cuir rouge; mais cette collection restait très indéfinie, et malgré tout définissait la Maison Martin Margiela.

Jemma De Blanche

Ecrit par Jemma De Blanche

Jemma De Blanche is a fashion and lifestyle journalist with a background in marketing and copy-writing, is in awe of all things creative and loves getting lost in a good book, a beautiful picture or the creativity of new collection. Jemma handles the Fashion in Film pages and the Men's catwalk reviews.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>