Givenchy

Printemps – Eté 2013 – Tisci visait à célébrer sa propre personnalité à travers ses vêtements cette saison ; son nom est devenu aussi iconique que la marque elle-même. Pour le communiquer il offrit à nos yeux l’équilibre parfait entre délicatesse et dureté, pointu et pur; pour décrire sa collection, il employa les termes ” super dur et ensuite super doux”, le tout sur un fond de formes années 60. C’était clairement rendu par l’architecture contrastée des hauts : un côté sans manche avec des volants, l’autre côté avec une longue manche bien nette. Pour les couleurs, c’était un contraste entre du bleu layette et du noir, bien représentatif de l’antithèse des deux concepts. Les accessoires étaient de minimalistes pochettes et des cols aux accents ecclésiastiques, accompagnés de rivets maintenant en place la taille et les épaules et mettant en valeur les volumes de fronces et de volants. Il y avait dans les silhouettes des courbes voluptueuses  avec des manches aériennes sur les blouses et aux courbes bien dessinées sur les vestes courtes. Les vêtements transparents avaient quelque chose de libérateur portés sur des tenues plus robustes et plus structurées, et des plissés magnifiques apportaient une touche de féminité à des vestes architecturales : un exemple parfait de féminité contenue.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>