Christopher Kane

Printemps/Eté 2013 - C’était New York mais avec une petite touche londonienne et, pour commencer; une palette de couleur plus blanche que blanc avec des coordonnés appartenant à ce code couleur – des pantalons amples et des blazers, des jupes taille crayon avec des blousons bomber cossus et voluptueux ainsi que des jupes drapés avec des hauts à manches longues. Kane évoquait un univers mécanique à grand renfort de fermetures métalliques : fermetures éclair, boucles, et boutons pression étaient proéminents d’un bout à l’autre. Le rose fit ensuite son entrée, sur des robes avec des panneaux manquants et des décolletés plongeants, réalisés avec du tissu replié. Le mélange de textures et de textiles donna une robe bouillonnée théâtralement sculptée par de l’élastique au niveau de l’estomac. Les vêtements n’avaient aucune couture, et des fermoirs en guise de boulons assemblaient les pans de tissu. Les chaussures arboraient un effet de fil barbelé enroulé qui se mariait bien avec le reste de la collection. Un amalgame d’enroulements en caoutchouc donnait des robes et des jupes, et les robes du final avaient de la dentelle apposée à l’aide de scotch. C’était réellement ingénieux, un conte de féminité avec des couleurs délicates ainsi que des ourlets et des nœuds translucides, main dans la main avec des techniques normalement utilisées dans le milieu industriel.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>