Yves Saint Laurent

Printemps/Eté 2012 – Les visages des mannequins donnaient l’image d’une prise de confiance et de pouvoir. La fille YSL sait ce qu’elle veut et comment le porter. Pensez hauts à encolure américaine et imposantes ceintures noires, le tout combiné avec des imprimés aztèques, ce qui confirmait que les motifs imprimés seraient aussi prospères qu’à l’habitude. Les manteaux immenses arrivaient jusqu’au genou, et les manches s’arrêtaient au poignet. Les chemisiers de soie ne comportaient pas le biais que nous connaissons à la femme YSL et qui, avec des pantalons, est devenu synonyme de la femme moderne qui se prépare à aller au travail.  Mais YSL reste fabuleux. Les hauts étaient dos-nu, et les décolletés plongeants étaient à la fois pleins d’esprit et sexys, particulièrement sur les robes noires décorées de paillettes. La palette de riches couleurs automnales comportait principalement du vert foncé, de l’indigo, du bleu sombre et du noir, parfois interrompu par un vert ou un rose. La collection débordait de classe et d’assurance. Cette femme est aussi intelligente que sexy.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>