Viktor & Rolf

Printemps/Eté 2011 - Depuis toujours, Viktor & Rolf expérimentent avec un réalisme extrême. Ils repoussent les limites du possible jusqu’au bout, donnant à leur création une dimension quasi-surréaliste. Ainsi, cette collection ne s’adressait pas aux âmes sensibles, mais plutôt aux âmes d’artistes. Dans ce qui tenait plus d’une performance artistique que d’un défilé de prêt-à-porter, le duo démontra les innovations dont ils sont capables et leur immense compétence en tant que créateurs. La blouse basique se vit repensée en une robe à quatre étages. Elle avait quatre ourlets tandis que les manches étaient comme des double d’un double éthéré (aussi difficilement concevable que cela paraisse), avec quatre poignets suivant la même idée le long des manches. La robe-chemise fut revisitée avec un col et des pans asymétriques (un pan s’arrêtait au-dessus du genou et l’autre allait jusqu’au pied). Les cols étaient placés autour des cous sans qu’une chemise y soit attachée, et des hauts à fines rayures rouges et blanches étaient portées avec des pantalons à rayures noires et blanches incohérents. Mais l’ensemble fonctionnait, remarquablement bien même. Il faut avoir une confiance en soi considérable pour oser porter un tel assortiment de vêtements, néanmoins ce fut une collection riche d’inspiration, qui se termina sur des robes d’art ébahissantes, qui portèrent le vêtement géométrique à de toutes nouvelles altitudes.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>