Balenciaga

Printemps/Eté 2011 - Nicolas Ghesquière a réinventé les techniques de couture pour satisfaire à sa vision futuriste. Les mannequins portaient leurs cheveux tirés en arrière en ou en queues de cheval, ce qui leur donnait un air garçonne. Cela était renforcé par les vêtements portés en ouverture : des panneaux déstructurés appliqués sur le corps. Ces derniers et le patchwork d’imprimés créaient un idéal de post-modernisme. Les finitions de travers sur la dentelle et le patchwork de tissu semblaient avoir été réunis par une ceinture de cuir décentrée. C’était en accord avec l’idée de Ghesquière de la réflexion et la réfraction dont il s’est clairement inspiré. Aussi vus dans l’Antiquité, les colliers plastrons (une figure prédominante de la saison printemps-été 2011) ajoutaient la touche de classe qui signe Balenciaga. Ceux-ci étaient associés à des blouses à ourlets contrastés. Le spectacle se finit sur des robes futuristes. Des modèles aux formes géométriques associaient les matières en une composition peu ordinaire, sur des robes trois trous zébrées de blanc et bleu marine.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>