Salvatore Ferragamo

Automne/Hiver 2012-13 - Le look de vamp sexy était poussé à l’extrême dès le début du spectacle, qui s’ouvrit sur de larges ceintures de cuir noir à boucles, des revers de cuir ainsi que des pantalons et blousons de cuir de dominatrice. Il n’y avait aucune échappatoire au noir de jais qui couvrait des tenues entières, associé à des chevelures lissées en arrière. Les vêtements se mirent en formation militaire avec des pardessus militaires rigides, des capes et des jupes fourreau; sans oublier les pantalons cigarette. Brusquement cependant s’ouvrit une partie du défilé diamétralement opposée, avec des vêtements bohémiens flous; ce que Gioernetti qualifiait de “léger” contre “rigoureux”. En contraste, le look léger consistait en un ensemble de robes de mousselines floues : elles tombaient des épaules, embrassaient les hanches grâce à des bandes élastiques et se nouaient au poignet en formant des manches ballon, créant un effet aérien. Ce fut une collection à deux visages, le rude contre le délicat, le rigide contre le souple.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>