Rick Owens

Automne/Hiver 2011-12 – D’une manière très Maison Martin Margiela, Rick Owens présenta une silhouette déstructurée. La collection prit de nombreuses formes, mais une chose était certaine, une sorte d’inégalité flottait autour des vêtements. Au début les vêtements été élaborés de sorte que l’envers et l’endroit soient inversés. Des manteaux de fourrure qui auraient du être doublés de cuir devenaient des manteaux de cuir doublés de fourrure. Un thème de chevalier s’ajoutait à cela d’un bout à l’autre du défilé. Plutôt que de la côte de maille, les filles portaient du tissu, mais les formes étaient typiques des temps médiévaux. Les gants représentaient des gants d’armure et les pulls irlandais prenaient le rôle d’armure. Pour la liberté de mouvement, des morceaux de tissus étaient coupés à certains endroits, révélant un peu de peau : il y avaient des trous pour les doigts dans les gants, et on pouvait voir des coudes à travers les manches. Les superpositions étaient la clef de voûte du look; bottes, jupes-culotte ou jupes longues, tuniques tricotées et vestes étaient un exemple de stratification typique. Puis le noir devint l’élément central, confirmant l’esprit sombre de la collection.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>