Martin Margiela

Automne/Hiver 2010-11 - Subversif comme toujours, Margiela va de tour de force en tour de force tout en conservant la nature subtile qui a fait la gloire et la fortune de sa maison. Des proportions étranges et exagérées étaient à l’ordre du jour. Illustration réalisée par les vestes boule extrêmes et davantage encore par les jupes et les pantalons qui tenaient, comme par miracle, à quelques centimètres des mannequins au niveau de la taille. C’est la philosophie conceptuelle de Margiela qui nous tient en haleine. Les pantalons dépourvus de panneau à l’arrière et les chapeaux de fourrure aux proportions extravagantes tombaient sur les yeux des mannequins et s’enroulaient autour de leurs poignets. Hautement impraticable, mais sacrément inventif. Jamais conformistes, les pantalons étaient ultra-longs, froncés sur toute la longueur la jambe où ils s’achèvent par un ourlet triangulaire. Ce ne serait pas Margiela sans une touche psychotique, cette fois elle s’exprima par le rouge à lèvres barbouillé. Cet homme construit sa réputation avec brio.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>