John Richmond

Automne/Hiver 2010-11 - Ce fut un clin d’œil à notre côté sexy. Il y avait de courtes robes moulantes avec un imprimé serpent ou encore de longues robes fluides noir et rouge avec une fente aguicheuse sur le côté et de profonds dos-nus portés avec un collier drapé en travers de la colonne vertébrale. Porte-jarretelles, bas et talons aiguille étaient les trois axiomes de la collection, que la majorité d’entre nous s’empressera d’appliquer. Ils concoctaient des tenues provocantes associés à des robes coupées court pour révéler les porte-jarretelles. Des micro-robes à sequins arboraient des blocs géométriques argentés et dorés et les vestes queue-de-pie étaient portées torse nu avec des variations de jeans ultra-serrés. Les silhouettes étaient pointues et moulées et pour cause, les jeans de satin stretch donnaient l’impression d’être peints directement sur les jambes. En plus d’être sexy, la collection était cool. Les vêtements avaient un air rockabilly, avec des fermetures éclair sur des vestes en peau de mouton et des blousons de motard noirs. En résumé, avant-gardiste.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>