Christian Dior

Automne/Hiver 2010-11 – Un seul mot pour exprimer l’atmosphère de cette collection inspirée d’horreur : démente. Le spectacle de John Galliano s’ouvrit sur un roulement de tonnerre, un éclair, et une porte de château à faire froid dans le dos. Les cheveux peignés en arrière, les cheveux tressés et le blanc fantomatique des visages avaient tous un air de folie. Cela était corroboré par les vêtements. D’abord, le chapeau melon surdimensionné de chapelier fou avec le sauvagement fabuleux et démesurément long manteau de cuir valaient le détour. Les dentelles renaissance et les froufrous étaient d’une autre époque; peut-être Galliano voulait-il ramener ces femmes d’entre les morts. Les jodhpurs dignes de films de cape et d’épée étaient en cuir sable, autrement les jambes étaient prises d’assaut par de théâtrales cuissardes lacées derrière. De légères mousselines et des volants aux imprimés floraux constituaient les robes et les ornaient aussi. Cela culmina dans des robes longues couvertes d’ornements vintage. La collection était un manifeste de nostalgie en hommage au XVIIIème siècle.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>