Rick Owens

Automne/Hiver 2010-11 - La musique et l’aspect général du défilé donnent une impression de solitude assez pesante avec en fond musical les paroles “I’m feeling ugly” (Je me sens moche). Ajouté à cela, les mannequins au visage pâle, presque gothique, posent les bases d’une collection à l’âme sombre. Les longs pulls quasi-militaires sans manches, les pantalons serrés et les grandes vestes pâles s’enroulant autour des épaules évoquent la camisole de force. Il intègre à la collection des cuirs sombres et des fourrures épaisses, des bottes en serpent et des pantalons baggy feu-de-plancher, des vestes en velours aux épaulettes carrées et des mitaines à larges manchettes qui nous ramènent aux temps primitifs, quand les vêtements émanaient du monde sauvage. Les superpositions étaient un élément important, et les bottes à talon compensé et les hauts dos-nu comblaient le fossé entre mode homme et mode femme.

Jemma De Blanche

Ecrit par Jemma De Blanche

Jemma De Blanche is a fashion and lifestyle journalist with a background in marketing and copy-writing, is in awe of all things creative and loves getting lost in a good book, a beautiful picture or the creativity of new collection. Jemma handles the Fashion in Film pages and the Men's catwalk reviews.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>