Armani Privé

Printemps/Été 2012 - Ce fut un croisement harmonieux entre créature marine et reptile pour Armani Privé. Une abondance de matières faisant en sorte que les vêtements prenaient vie grâce à la peau de serpent et aux écailles de poisson. Il y eut des vestes minérales étincelantes et fréquemment du bleu et du vert. Les effets d’écaille faisaient penser à des poissons, tandis que des jupes bleues chatoyantes ressemblaient à des océans à l’aube. Les formes de queues d’hippocampes embrassaient la taille pour créer une sculpture tout en spirales. Autrement, les silhouettes ressemblaient à des yeux de lézards. Le blazer, chic et élégant, était particulièrement présent; la version qu’en faisait Armani épousait le corps et s’arrêtait juste sur les hanches. Les pantalons droits avaient un petit “je ne sais quoi” ajouté par un recouvrement de résille, un style exploré par Armani cette saison. Les robes de bal du final formaient une congrégation de textiles reptiliens et de coquillages marins. La collection faisait honneur à la beauté et à la délicatesse des effets de synthèse et des matières.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>