Christian Dior

Printemps/Été 2011 - Les invités se rassemblèrent au Musée Rodin à Paris pour voir la collection Haute Couture de John Galliano. René Gruau, l’illustrateur dont le travail pour Christian Dior à travers les années 40 et 50 légua une imagerie iconique, aurait été fier de voir une collection aussi inspirée des plaisirs de l’époque. Les matières et les broderies étaient utilisées comme on utiliserait des instruments de dessin, pour faire des traits de crayon, des gribouillis et des petites cassures de graphite. Les jupes s’évasaient à partir de la taille corsetée ou tombaient en fourreau jusque sous le genou à partir de hanches arrondies. La nature voluptueuse des vêtements était engendrée par des superpositions de tulle, créant de la profondeur en dégradé. Les tissus illustrés que Galliano prenait plaisir à utiliser était renforcés par des plumes d’autruches qui ressemblaient à de l’encre sur les robes de bal, tandis que les traits de crayons étaient en sequins. Les robes à manches longues capturaient la sophistication des années 50, de même que les vestes à manche ballon en soie et les broderies somptueuses. La gamme de couleurs était évocatrice de la palette d’un illustrateur, mélangeant des rouges rubis avec des bleus froids, tandis qu’un manteau de fourrure blanc portait une éclaboussure de peinture camel sur le devant. Galliano atteignit  son objectif : dépeindre les illustrations de Gruau grâce au tissu.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>