Chanel

Automne/Hiver 2010-11 – Le décor théâtral du Grand Palais n’est pas suffisant pour Karl Lagerfeld. En mars, il avait rempli le bâtiment d’un iceberg géant, et cette fois il y fit entrer un énorme lion d’or, ses pattes reposant sur une perle immense. La perle incarnant si souvent la beauté, il n’était pas surprenant que les vêtements en débordent. Les tailleurs de rêve, objets de fantasme pour tant de pionniers de la mode étaient à l’honneur. Les vestes épaisses et les jupes longueur genou étaient revisitées : les vestes de tweed raccourcies, avec des manches se finissant aux coudes étaient portées sur des hauts à manches longues, puis associées avec des jupes amples et légères finissant juste sous le genou. Les manteaux de tweed fins étaient recouverts de paillettes et ourlées de fourrure tout autour. Des cache-cœurs sur les manteaux et les vestes étaient associés à des jupes fourreaux ou des robes plus serrées. Des manchettes éblouissantes étaient portées avec toutes les tenues. Vers la fin, les effets décoratifs culminèrent dans des robes baignées de sequins et de broderies : tout simplement sensationnel.

Zoe Garton

Ecrit par Zoe Garton

Zoe Garton was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project. She has a fervour for fashion and graduated with a BA (Hons) in History at University College London. Zoe is responsible for our Ready-to-Wear and Haute Couture sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>