Années 1990 – 2000

« Il va y avoir un grand changement dans les années 90 et cela ne fait que commencer. Les années 80 étaient très conservatrices sur le plan sexuel et dans bien d’autres domaines. On assistait à une restructuration des priorités, moins basées sur le paraître mais plus centrées sur les gens eux mêmes  et sur l’environnement. Les gens devinrent de plus en plus réalistes»
Calvin Klein

Fashion 1990s mcQueen

Alexander McQueen – Spring-Summer 1999

Les années 90

Les maisons de mode jouaient aux chaises musicales, les styles de vêtements voyants étaient en déclin pour faire place au cardigan de bureau, et la mort de Diana et Gianni Versace choquèrent le monde. Les années 90 étaient influencées par les  styles des années 60 et 70 avec le retour du style décontracté.

Arts et culture

La Grande-Bretagne connut une renaissance dans le domaine dans la mode lorsqu’ Alexander McQueen obtint son diplôme en 1992. La collection qu’il présenta lors de sa remise de diplôme fut repérée par la styliste Isabella Blow du magazine Vogue, ce qui lui permit de faire une apparition dans le numéro de Novembre de la même année. La Grande-Bretagne était à l’honneur à nouveau dans le domaine de la mode tandis que John Galliano était nommé à la tête de la maison de couture Française Givenchy ce qui fut déterminant pour la mode Parisienne.

Lorsque Gianfranco Ferre quitta Christian Dior, Galliano le remplaça. De grands changements eurent lieu dans le monde de la mode. Alexander McQueen alla chez Givenchy, Michael Kors chez Céline, Stella McCartney reprit Chloé, Marc Jacobs partit pour Louis Vuitton et Alber Elbaz pour Guy Laroche puis Yves Saint Laurent; ce qui permit à Yves Saint Laurent alors à la tête du prêt a porter féminin de s’adonner entièrement à la haute couture. Dans les années 90 le public désirait s’approprier le style de vie que les designers insufflaient à travers les marques en achetant leurs parfums, maquillages et vêtements. Des créateurs comme Dries Van Noten,  Martin Margiela et Ann Demeulemeester rejoignèrent un nouveau groupe  de créateurs ce qui contribua à désigner la Belgique comme capitale de la mode.

Le photographe péruvien Mario Testino mit fin à la tendance des top models  au cours des années 90. Refusant de payer les mannequins comme Linda Evangelista, Cindy Crawford et Naomi Campbell au prix fort, Mario Testino décida de travailler avec d’autres mannequins comme Kate Moss. Reconnu pour avoir pris les célèbres photos de Diana pour la couverture de Vanity Fair, il connu un grand succès pendant les années 90 et les années suivantes, grâce à la fraîcheur et la réalité glamour de ses photos.

1990s Fashion Campbell

Copyright © AFP / Jagmohan Ghatora / Eyepress

Avec l’augmentation du nombre de films, la cérémonie des Oscars était l’endroit idéal pour exposer le travail des designers. Les créations portées lors de la cérémonie étaient ensuite directement reprises dans les grands magasins américains. Nicole Kidman et Tom Cruise  sur le tapis rouge en 1991 portaient une robe courte noir à paillettes et un grand smoking. Sharon Stone portait une jupe boule Vera Wang en 1999 mais assortie à une chemise blanche  Gap empruntée à la garde robe de son mari. D’autres robes mémorables incluaient notamment la robe meringue avec une veste à manches longues de Kim Basinger qu’elle portait aux Oscars de 1990. Conçue par elle-même, la robe n’était pas considérée comme digne des Oscars. On pouvait voir Elizabeth Hurley à la première de “Quatre mariages et un enterrement” en 1994 vêtue d’une robe en crêpe de soie Versace attachée avec de grandes épingles à nourrice dorées.

Les années 90 furent marquées par la culture «rave» en Angleterre, en Allemagne et en Amérique, créant un nouveau genre de musique, ainsi qu’un nouveau style de vie allant de paire avec la prise de drogues. Les raveurs avaient leurs propres tenues fluorescentes accompagnées de bâtonnets fluorescents, portaient des jupes et hauts courts et étaient la plupart du temps assez dénudés.

Les séries américaines comme Friends devinrent de plus en plus populaires. Les tendances de mode s’inspiraient de ces programmes  comme par exemple la coupe de cheveux de Rachel. La célèbre série Sex and the city débuta en 1998 et fit connaître au monde entier Jimmy Choo, Manolo Blahnik et Louboutin.

Les formes et les silhouettes

La première couverture de Vogue en 1990 mit en scène les top models: Naomi Campbell, Linda Evangelista, Tatjana Patitz, Christy Turlington et Cindy Crawford, toutes souriantes au maquillage minimaliste et jeans délavés. Finies les épaules marquées et coiffures volumineuses des années 80 et place au style plus décontracté. Il y avait un renouveau des années 60 et 70 avec la réapparition des pantalons évasés en bas et des chaussures compensées. Les Leggings remplacèrent  les pantalons aux coupes strictes structurées et les imprimés Pucci étaient incontournables. La jupe longue ressortait des armoires créant ainsi des silhouettes plus élégantes.

Issey Miyake travaillait sur de nouvelles méthodes de plissage depuis la fin des années 80, ce qui aboutit à une nouvelle technique appelée «plissé» en 1993. Les vêtements étaient coupés et cousus dans un premier temps puis placés entre des couches de papier et pressés à la chaleur. Les plis restaient ainsi en place lorsque le papier était retiré et ils étaient prêts à être portés. Alexander McQueen retravailla les pantalons taille basse vus dans les années 60 et 70 lors de son défilé Dante en 1996 mis à l’honneur par Kate Moss. Les critiques soulignèrent  le fait que les pantalons   ultra taille basse étaient similaires à ce que l’on verrait sur un chantier. Seuls les pantalons avec une taille basse standard étaient portés dans la rue.

Surfant sur la grande tendance du pantalon, la société italienne Diesel s’imposa à l’échelle mondiale dans les années 90 dans une quarantaine de pays. Sous la direction de Wilbert Das, Diesel ouvrit sa première enseigne à New York  et c’est grâce à une campagne publicitaire aux critiques sociales et politiques et teintée d’ humour noir que le jean Diesel commença à s’imposer.

Une nouvelle sous-culture apparue en 1993 – le grunge. La tendance fut lancée à Seattle aux Etats-Unis par des groupes de musique tels que Nirvana et Pearl Jam. La flanelle et les chemises à carreaux étaient portées avec des t-shirts à l’effigie de groupes de musique, ainsi que des chapeaux,des  jeans et des chaussures Converse. Les cheveux étaient portés longs pour un style négligé. Parallèlement au style grunge, le mouvement punk a connu une renaissance à New York, Milan et Paris. La jupe courte noire en cuir, les épingles de sûreté, les kilts et les textures brutes étaient mis en avant par Yohji Yamamoto, Chanel, Versace et Thierry Mugler.

Copyright © AFP / Bonfire Films / Sidetrack Films / The Kobal Collection – Kurt Cobain / About a son (2006)

Le cardigan redonna le ton à la silhouette formelle dans la première partie des années 90, la nouvelle épaule étant arrondie et  les nouvelles formes plus amples. Les tuniques souples étaient portées avec des pantalons larges pour plus de simplicité. La petite robe basique unie était très populaire portée moulante, par dessus des jambes nues, épousant le haut du corps et s’évasant au niveau du buste, de la taille ou des hanches. Des jupes plus longues et des tailleurs dépareillés étaient portés dans la seconde partie des années 90, affichant un coté décontracté car taillé dans des formes plus fluides. La simplicité, l’abstinence et le chic conceptuel étaient des thèmes récurrents chez Issey Miyake, Comme des Garçons, Calvin Klein, Martin Margiela et Hussein Chalayan  à la fin des années 90.

La mode de tous les jours tout au long des années 90 a vu défiler des jeans taille haute et T-shirts rentrés dans le pantalon, des pulls oversize et des collants opaques noirs portés avec des robes ou des chaussettes blanches et des baskets. Robes à fleurs, chemisiers, hauts à col roulé  étaient portés en s’inspirant des années 60 et 70. Les marques de créateurs s’exposaient discrètement, affichant le chic et l’élégance.

Accessoires

Le sac en nylon Prada et le petit sac à main baguette Fendi étaient des accessoires indispensables au cours des années 90. Les Doc Martens étaient de nouveau à la mode surtout avec le style grunge. On pouvait voir au quotidien des bandeaux et chouchous ainsi que des sacs à dos. A l’opposé du style des années 80, la nouvelle tendance était minimaliste au niveau des cheveux et des bijoux.

La mode masculine

Le style pop rock était populaire chez les hommes au cours des années 90, comprenant notamment des Converses All Star, des adidas, des pantalons droits, des vestes en cuir noir, ainsi que des manteaux et des lunettes de soleil d’aviateur. Des baskets de couleurs fluos, des maillots de baseball, et des tee shirts aux imprimés graphiques  étaient portés par les hommes, tandis que la mode hip-hop des Etats Unis arriva sur le devant de la scène avec ses bijoux en or, ses baggys, survêtements et blousons. La tendance du décontracté chic était très appréciée, avec pantalons beige, blazers et chemises portées par dessus le pantalon.

Les icônes

La princesse Diana était toujours une icône majeure influente pour la mode de l’époque, désormais non soumise aux restrictions de la famille royale, elle était en mesure de porter d’autres marques de créateurs, des jupes plus courtes et des talons. Les topmodels  étaient encore en vogue  avec Linda Evangelista, Cindy Crawford, Naomi Campbell et Christy Turlington. Gwyneth Paltrow, Julia Roberts et Jennifer Aniston, icônes du cinéma et de la télévision, représentaient quant à elles le look casual des  années 90. Kate Moss commençait à devenir célèbre pour le look héroïne chic tandis que Marylin Manson et Kurt Cobain étaient les icônes de la mode masculine.

1990s Fashion Marilyn Manson

Copyright © AFP / RIA Novosti

Les créateurs

Gianni Versace

Gianni Versace fut assassiné le 15 juillet 1997  à l’âge de 50 ans sur les marches de sa maison à Miami. Sa sœur Donatella reprit l’entreprise en tant que nouvelle directrice artistique. Après sa première collection couture pour Versace, Donatella décida de redynamiser le glamour Versace et de l’atténuer.

Alexander McQueen

L’emblématique designer Alexander McQueen commença à travailler dans la rue Saville Row à Londres, et après avoir travaillé pour Koji Tatsuno et Romeo Gigli, il postula pour enseigner la découpe des patrons à l’université Central Saint Martins à Londres. En raison de son fort potentiel, il fut admis à l’université en tant qu’étudiant. Après avoir obtenu son diplôme à Saint Martins en 1992, Alexander McQueen fut repéré par Isabella Blow et fit une apparition dans le Vogue britannique de la même année. McQueen développa le pantalon taille basse très en vogue dans les années 90. Il fut nommé designer principal chez Givenchy, succédant à John Galliano. En 1998, il suscita la controverse lorsque Aimée Mullins (double amputée des jambes et ancienne athlète paralympique) fit une apparition lors de l’un de ses défilés portant des prothèses en bois sculptées à la main. Cela démontra qu’il était désormais normal de s’attendre à l’inattendu avec Alexander McQueen.

Junya Watanabe

Un créateur de mode japonais, protégé de Rei Kawakubo pour Comme des Garçons, et connu pour ses dessins épurés et simples. Junya Watanabe  est diplômé du Bunka Fashion College de Tokyo et a commencé comme apprenti chez Comme des Garçons en tant que modéliste. Après plusieurs promotions, il se lança dans la conception de  la ligne Homme de Comme des Garçons. Suite à cela il commença à travailler sous son propre nom pour la marque en 1992 et montra sa propre collection pour Comme des Garçons à Paris en 1993.

Martin Margiela

Le créateur de mode considéré comme artiste commença comme assistant de Jean Paul Gaultier. Le créateur Belge fit de la déconstruction un terme de mode par sa façon de détruire et recréer les vêtements. Connu pour recycler de vieux vêtements et d’anciens tissus, il était aussi peu conventionnel avec ses défilés qui eurent lieu aussi bien dans un cimetière que dans une caserne de pompiers. En 1997, Margiela fut choisi pour concevoir la collection prêt-à-porter Hermès,  contribuant ainsi à redynamiser la marque. En 1999, en partenariat avec Karl Lagerfeld, Jean Paul Gaultier et Thierry Mugler, Margiela créa une collection pour le catalogue les 3 Suisses.

Défilés de mode

Vivienne Westwood

La collection de Vivienne Westwood  baptisée Anglomania en 1993 contenait des motifs écossais, des tailleurs, des chaussures hautes et des tissus à carreaux. Les chaussures hautes étaient l’élément le plus remarqué, avec notamment les chaussures compensées Gillie. Ces compensées vertigineuses furent portées par Naomi Campbell qui chuta lors d’un défilé de mode dont tout le monde se souvient.

Alexander McQueen

Connu pour ses vêtements extravagants, McQueen commença à se faire remarquer pour le coté théâtral de ses défilés. Avant de propulser Aimee Mullins sur le podium, il mit en scène des mannequins marchant sur  l’eau en 1997 et  une collection haute couture avec un robot qui pulvérisait de la peinture en 1999.

Saxony Dudbridge

Ecrit par Saxony Dudbridge

Saxony Dudbridge was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project, Saxony studies International Fashion Marketing and she is responsible for our great History and Designers Biographies sections.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>