Années 1950 – 1960

«Ma faiblesse … c’est l’architecture. Je pense à mon travail comme de l’architecture éphémère, dédié à la beauté du corps féminin. “
Christian Dior

1950s Christian Dior

Copyright © AFP / Collection Roger-Viollet – Christian Dior 1955

Les années 50

Dans les années 1950, le monde a dû faire face à la reconstruction d’après-guerre du bombardement allemand. En Grande-Bretagne, la réélection de Winston Churchill a abouti à la suppression du rationnement alimentaire ainsi qu’à la fin du rationnement sur les vêtements et les tissus. La fin de la guerre a vu la reprise de la Haute Couture avec Christian Dior et Cristobal  Balenciaga  voulant se rebeller contre des styles  déjà établis et austères.

Les années cinquante ont également vu des changements dans la vie familiale – les femmes retournèrent s’occuper de leurs intérieurs et le modèle de femme au foyer glamour était né.

Art et Culture

Avec l’idée de reconstruire des communautés, des divertissements plus joyeux et légers virent le jour. Des comédies musicales, comme par exemple «Blanches colombes et vilains messieurs» ainsi que des films comme «A bout de souffle» s’ inspirèrent de  la nouvelle ère des années cinquante. Le fameux film noir «Boulevard du crépuscule» mettait en scène une ancienne star du cinéma muet qui disparaissait des plateaux d’ Hollywood.

Les années cinquante ont vu l’innovation de nouveaux textiles et technologies avec le développement de nouveaux tissus synthétiques facile d’entretien.

Cela correspondait parfaitement au nouveau mode de vie urbain des années cinquante. L’acrylique,l’ élasthanne, le polyester et le triacétate furent introduits dans les années cinquante avec le nylon, le polyamide ainsi que le tissu dacron; qui pouvaient conserver les plis des vêtements après le lavage.

Rock and Roll

1950s fashion rock and roll

Copyright © AFP / Collection Roger-Viollet

Les années cinquante ont connu du renouveau sur le plan musical avec le Rock ‘n Roll et le RnB devenant de plus en plus populaire. Ce fut également le début de certaines icônes musicales telles que Elvis, Johnny Cash et June Carter.

Un nouveau groupe d’acteurs et chanteurs appelé les Rat Pack  émergea autour de Stephen Bogart ces années là. Leur grand groupe au style crooner connu ainsi un succès phénoménal constant tout au long des années cinquante et soixante. Le groupe était originalement composé de Frank Sinatra, Sid Luft, Stephen Bogart, Judy Garland, Lauren Bacall, Swify Lazar, Katherine Hepburn, Spencer Tracy, George Cukor, Rex Harrison, Cary Grant et Jimmy Van Heusen. Avec l’arrivée de Sammy Davis Jr. et Dean Martin par la suite.

Forme et Silhouettes

Les années cinquante ont vu un retour à la féminité. L’industrie de la mode britannique a commencée à se développer en s’éloignant des stéréotypes américains et les tissus ont été influencés par des designers britanniques qui mettaient la taille de guêpe à l’honneur. Chez Dior, de plus en plus de silhouettes aux robes trapèzes de style princesse confirmèrent cette tendance.

1950s Christian Dior.

Copyright © AFP / Collection Roger-Viollet – Christian Dior A-line June 1950

Hubert Givenchy créa la robe sac  – une robe courte droite et ample dont s’inspira Mary Quant pour créer ses modèles de robe dans les années soixante. La robe chemise était partout, resserrée au niveau de la taille avec une jupe longue pour un look toujours plus élégant. La robe trapèze créa une silhouette presque triangulaire qui fut également  reprise pour devenir un style de robe populaire des années soixante.

Les capes et châles étaient de mise pour accessoiriser les différentes silhouettes  des années cinquante.

La Mode de tous les jours.

Durant les années cinquante, le marché du prêt à porter pris de l’ampleur avec Marks et Spencer comme principal leader. Paris et les Etats-Unis ont souvent copié la manière dont Marks et Spencer fabriquaient leurs vêtements, la marque étant réputée pour son bon rapport qualité/prix. Le style décontracté inspiré par Audrey Hepburn était à la mode. Les pantalons capris, les pulls tricotés et les ballerines plates donnèrent un look girly et pratique qui fut largement copié par le public. Pour l’été, un nouveau style de maillots de bain se développa avec bikinis tendance assortis à des jupes flottantes.

Accessoires

Les chapeaux n’étaient plus vraiment en vogue dans les années cinquante. A la place, les femmes préféraient porter des foulards dans les cheveux le plus souvent. Les lunettes papillon ajoutaient un élément mode supplémentaire au visage et les ceintures à la taille étaient portées de manière à souligner la silhouette féminine. Les femmes préféraient les bijoux fantaisie aux véritables bijoux. Les bagues et bracelets volumineux étaient devenus clé. Les chaussures s’éloignèrent petit à petit du style utilitaire au profit de décorations, de velours et de peaux de crocodile.

Roger Vivier, célèbre créateur de chaussures, voulait créer des chaussures avec plus de liberté et ses modèles phares étaient les ballerines et talons hauts de la fin des  années cinquante.

La mode masculine

La mode masculine fut influencée par des icônes et des musiciens. Voulant suivre le modèle du groupe Rat Pack, les plus de 30 ans s’habillèrent avec des costumes et des  chapeaux en feutrine. Des vêtements décontractés comme les gilets et  les motifs à carreaux furent portés dans des matières plus légères. Le look gentil garçon provenant d’Amérique émergea dans les années cinquante. Celui ci se composait d’une veste drapée  edwardienne avec une bonne longueur au genou, une veste boutonnée avec des boutons de manchettes et des revers qui faisaient ressortir les contrastes de velours ou de satin. La veste était portée avec des pantalons cigarette assortis ou contrastés, des chemises rigides et des gilets brocart. La veste en laine était pourvue de poches et fut portée avec des cravates bariolées.

1950s Fashion Sophia Loren

Copyright © AFP / Lipnitzki / Collection Roger-Viollet – Sophia Loren

Les icônes

Les icônes de cette décennie continuent encore d’influencer les gens d’aujourd’hui. Audrey Hepburn était une star de cinéma d’une élégance naturelle. Son style au tricot simple et pantalon capri était très à la mode. Marilyn Monroe, autre star de cinéma célèbre fut considérée comme un sex-symbol, et ses tenues glamour à l’écran symbolisaient l’élégance des tenues de soirée des années cinquante. L’actrice Elizabeth Taylor devint célèbre également dans les années cinquante avec des films comme “Le père de la mariée”, “Une place au soleil” et “Soudain l’été dernier”. Brigitte Bardot, Grace Kelly et Sophia Loren furent également des icônes majeures de la décennie.

Les icônes masculines influencèrent beaucoup la mode masculine. Alors que le Tee shirt était uniquement considéré comme un  sous-vêtement à l’époque, James Dean mis un terme à cette idée et changea cela. Son rôle dans la fureur de vivre  ouvrit les yeux d’autres hommes sur le potentiel de ce «sous-vêtement». Il fut également souvent vêtu d’un jean et contribua ainsi à l’essor du denim. L’acteur Marlin Brando, en jean foncé et veste en cuir était surtout connu pour ses tee shirts serrés portés dans le film “Un tramway nommé désir”, tandis ce que l’acteur Cary Grant apporta la tendance des cheveux lisses.

Les créateurs de mode

Christian Dior

Avec le nouveau look Dior, Christian Dior fut très influent dans les années cinquante avec son utilisation différente du tissu. Il l’utilisait autant qu’il le pouvait et coupait le tissu d’une certaine manière avec élégance. Il voulait montrer que ses vêtements étaient luxueux et bien ajustés. Le look emblématique pour Dior fut la célébration de la taille de guêpe.

Cristobal Balenciaga

Comme Dior, Cristobal Balenciaga changea l’utilisation des tissus afin de montrer plus d’extravagance. Il utilisa  des jupons, de la dentelle et de la maille avec des tissus floraux et de couleurs vives. Entre broderies et ornements, le temps du rationnement était bien loin.

Fashion 1950s Hubert de Givenchy

Copyright © AFP / Lipnitzki / Roger-Viollet – Givenchy July 1954

1950s Fashion Balenciaga

Copyright © AFP / Albin-Guillot / Roger-Viollet – Cristobal Balenciaga

Hubert de Givenchy

Ami proche de Balenciaga, Hubert de Givenchy exprima en 1952 sa façon de penser “Tout  ce dont une  femme a besoin pour être chic sont un imperméable, deux costumes, un pantalon et un pull en cachemire. Seulement âgé de 25 ans lors de l’ouverture de sa propre maison en 1952, sa première collection fut acclamée par le public. Chargé de faire d’Audrey Hepburn une icône de l’élégance, il conçut pour elle sa parfaite petite robe noire portée dans Diamants sur Canapés.

Le retour de Chanel

Coco Chanel elle-même se réinventa dans les années cinquante. Elle  était en opposition avec les autres créateurs car elle n’était pas d’accord avec l’utilisation excessive de tissu. Chanel réalisa que la haute couture était en déclin et que la seule manière de survivre était de se démocratiser. Son style était simple et pourtant expressif, et c’est lors des années cinquante qu’elle introduit la petite robe noire.

La consommation chez les adolescents

Dans les années cinquante un marché ciblant les adolescents fut mis en place. Pour la première fois les adolescents avaient leurs propres inspirations et ne suivaient plus la mode dictée par leur parents. La nouvelle génération fut influencée par le cinéma et la musique et tout était prétexte à se rebeller contre les parents. Les adolescents avaient leur propre argent à dépenser et de ce fait leurs propres lieux de socialisation. Les cafés et les restaurants étaient remplis de cette jeune génération aux jupes évasées et resserrées à la taille. Blouson en cuir, jean, tee shirts blanc et cheveux plaqués en arrière  était la seule manière d’être.

Avec la croissance de l’après-guerre, les adolescents de la classe ouvrière pouvaient se permettre d’acheter leurs propres vêtements,  toujours désireux de choquer et de se rebeller contre le look gentil garçon souvent vu chez les adolescents des années cinquante. Les adolescents furent également inspiré par la Beat Génération, qui était un groupe d’écrivains américains d’après-guerre. Il faisait appel à la culture du beat,  comprenant la subversion au matérialisme, un intérêt pour la religion de l’Est et l’expérimentation des drogues et de la sexualité.  Le terme «Beatnik» fut inventé pour décrire cette sous culture inspirée par cela. Les Beatniks avaient leur propres tenues, composées de chemises rayées et de robes sur-dimensionnées. Des pulls à manches courtes au col drapé étaient portés avec des jupes crayon ou des pantalons slim, le tout le plus souvent  de couleur noir.

Saxony Dudbridge

Ecrit par Saxony Dudbridge

Saxony Dudbridge was one of the first contributors to the Catwalk Yourself project, Saxony studies International Fashion Marketing and she is responsible for our great History and Designers Biographies sections.


One thought on “Années 1950 – 1960

  1. Bonjour,
    Merci pour ces articles très intéressants sur l’histoire de la mode.
    D’après différentes sources, il semble que la petite robe noire de Chanel fut crée en 1926 et son tailleur dans les années 1950. Auriez vous plus de précisions à ce sujet ?
    Merci

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>