Pandora´s Box (1929)

Copyright © 1929 Kino International

Louise Brooks dit un jour “Une femme bien habillée, même si son porte-monnaie est douloureusement vide, peut conquérir le monde’’. C’eut put être la devise de Loulou, le rôle qui fît d’elle une gravure de mode pour la postérité. On en disait qu”elle était l’ultime jeune fille délurée et ses cheveux d’un noir de jais et sa frange taillée géometriquement donna du mordant à la tendance du carré années folles. Si bien que ette coupe de cheveux est encore parfois appelée la “Loulou”. La robe dos-nu brodée qu’elle porte dans le film a également suscité l’interêt, dépeignant une innoncence sexuelle authentique au personnage mais aussi une beauté iconique, rendue plus touchante encore par l’image noir et blanc. Ce ne furent pas les seules tendances notoires du film, ses subtiles tons lesbiens dans l’attraction de la Comtesse Augusta Geschwitz envers Lulu, reconnue comme la première représentation cinématographique d’attraction saphique, donnant personnage de Geschwitz une allure masculine avec son smoking. De plus, pour la scène où Loulou aborde et séduit Jack, Georg Wilhelm Pabst choisit l’un des costumes personnels de Louise Brooks et le dégrada, pour faciliter l’identification de Brooks à son personnage déchu et souillé.

 

Jemma De Blanche

Ecrit par Jemma De Blanche

Jemma De Blanche is a fashion and lifestyle journalist with a background in marketing and copy-writing, is in awe of all things creative and loves getting lost in a good book, a beautiful picture or the creativity of new collection. Jemma handles the Fashion in Film pages and the Men's catwalk reviews.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>