Norma Shearer

Fashion Icon Biography Norma Shearer

Copyright © AFP / The Kobal Collection – Norma Shearer

Norma Shearer naquit le 10 août 1902 sous le nom d’Edith Norma Shearer. L’actrice canadienne découvrit sa passion pour le métier après s’être rendue à un Vaudeville pour son neuvième anniversaire. Après avoir infructueusement tenté d’obtenir un rôle de choriste dans Ziegfeld Follies, Shearer commença sa carrière en tant que figurante pour Universal Pictures. Après plusieurs figuration et une brève expérience de mannequinnat, l’actrice obtint un rôle dans le film The Stealers (1921). L’actrice obtint également un rôle principal dans la première production officielle de MGM : Larmes de Clown (1924), ce qui fit d’elle l’une des stars les plus populaires de MGM.

En 1929, le premier film parlant de la star, Le Procès de Mary Dugan, fut accueilli par un gigantesque succès au box office, ce qui confirma sa place d’actrice majeure avec son image de jeune femme accessible. Des tailleurs jupe à col claudine et des robes de polka à pois se combinèrent pour créer son image de fille de bonne famille, avec des froufrous, des détails de nœud ou des manches ballon pour ajouter en douceur, accessoirisés avec des petits chapeaux ou des broches.

Bien que son image fut un succès, Norma se lassa de maintenir l’attention du public. Elle retravailla son image avec l’aide du portraitiste George Hurrell pour être plus sensuelle et sophistiquée, pour rester populaire. Elle entreprit aussi de convaincre son mari et producteur de MGM, Irving Thalberg, qu’elle pourrait jouer le rôle principal dans La Divorcée (1930). Le rôle valut à Norma un Oscar de la meilleure actrice, et elle poursuivit sur sa lancée avec une série de triomphes au box office dont Strangers May Kiss (1931), Âmes Libres (1931) et Quand une Femme Aime (1934). En tant que l’une des actrices les plus adulées du studio et “la reine incontestée de l’élégance sophistiquée et sensuelle”, Norma Shearer était habillée par l’un des plus éminents costumiers de Hollywood, Adrian. La star portait souvent ses robes de satin coupées en biais fluides, faites sur mesure, bordées de fourrure ou de perles.

À la suite de censure, Shearer commença à se concentrer sur des drames d’époque et des rôles nobles et prestigieux dans Roméo et Juliette (1936), Marie-Antoinette (1938) et Femmes (1939). Marion Davis témoigna plus tard que Shearer se rendit un jour à une soirée vêtue de l’un de ses costumes extravagants et hautement décoratifs de Marie-Antoinette, nécessitant que les portes soient démontées pour qu’elle puisse entrer, et quatre chaises pour recevoir sa jupe élaborée.

 L’actrice se retira en 1942, après avoir joué dans Her Carboard Lover (Son Amant de Carton).


Bronte Naylor-Jones

Ecrit par Bronte Naylor-Jones

Bronte Naylor-Jones is a self-professed fashion nerd based in Surrey, currently completing her degree in Fashion Journalism. She is devoted to old films, rose tea and continues her search for the perfect pair of ankle boots. Looking after the Catwalk Yourself Icons biographies.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>