Carine Roitfeld

Que peut-on dire de la personne qui a eu sa part de tous les gâteaux mode ? Avec tant de choses à son actif, et tant encore à l’avenir, Carine Roitfeld est la Parisienne, l’indomptable enfant chérie de la mode.

Née le 19 septembre 1954 à Paris, fille du réalisateur russe Jacques Roitfeld, Carine a fait ses premiers pas dans la mode comme mannequin après avoir été repérée à Paris. Son travail de jeune mannequin lui a permis d’acquérir les avantages et les compétences nécessaires pour devenir journaliste mode, ce qu’elle fit en rejoignant le magazine Elle.

Quinze ans passés chez Elle lui ont permis de développer son côté créatif de styliste, cependant c’est sa rencontre avec Mario Testino qui lui a vraiment permis de repousser les limites et de travailler sur des campagnes et des shoots pour des magazines de mode tels que le Vogue américain ou des publicités pour des marques telles que Gucci. Comme rédactrice et comme styliste, sa vision et son style lui valurent d’attirer l’attention de tous, et particulièrement du prodige de l’industrie de la mode, Tom Ford.

Faisant le grand saut, Carine rejoignit Tom Ford, devenant conseillère artistique pour lui chez Gucci et Yves Saint Laurent avant que des temps troublés ne la poussent dans une nouvelle direction…

La voici donc chez Vogue Paris dont elle devient rédactrice en 2001, lui permettant de cocher encore une case dans le monde de la mode, et apportant chez Vogue un nouvel élan vital, pour ne pas dire polémique. Karen Elson, attachée avec des cordons de rideau, des couteaux, du sang et du bondage représentant le goût esthétique audacieux de Carine qui repoussait les limites. Pas de lunettes roses chez Carine qui donne à voir les choses, et malgré ses partis-pris controversés chez Vogue, elle parvenait à capturer l’essence même de la mode, sortant le Vogue de ses retranchements traditionnels pour le mener à l’avant-garde de la mode contemporaine grâce à son stylisme impeccable et son imagination. Après 10 ans passés chez Vogue, Carine quitta ce poste au début de 2011, passant le relais à Emmanuelle Alt.

Son sense du style s’appuie sur le cool chic à la française, optant pour des bottes hautes et des jupes taille crayon serrées qui flattent sa silhouette fine, associés avec un chemisier et ses cheveux lâchés qui la caractérisent, offrant une ombre protectrice à son visage, qu’elle prétend être due à sa timidité. Un style qui affirme son pouvoir, élégant mais fort, sexy mais mûr, concrétisant sa position au sein de l’industrie de la mode.

Depuis Vogue, Carine s’occupe de la publication de son livre très attendu intitulé le CR Fashion Book arrivé en librairie en 2012, un projet 100% personnel qui nul doute excite les convoitises et l’appétit des amoureux de la mode du monde entier. Elle a repris son travail de styliste free-lance, collaborant avec Chanel sur les campagnes de cette saison, et a également entrepris de faire du nom Carine Roitfeld une marque reconnue.

Elle a récemment signé un accord avec la marque MAC Cosmetics, envisage de créer une ligne de vêtements, et promène un peu partout dans le monde son sourire et son style. Faisant la couverture de i-D Magazine avec sa fille, la famille de Carine est dans le viseur de l’élite de la mode, notamment depuis qu’elle et Christophe Restoin, son conjoint depuis 32 ans, sont devenus grand-parents.

Un sens esthétique audacieux, privilégiant l’érotisme et l’indépendance, ont permis à Carine de marquer de façon indélébile le monde de la mode. Qu’elle transforme un magazine classique en phare de la créativité ou qu’elle concocte des campagnes délicieuses qui brûlent les yeux de ceux qui les contemplent, elle est une encyclopédie de la mode, elle est la seule et l’unique Carine Roitfeld.

Tobias Orrells

Ecrit par Tobias Orrells

Tobias Orrells graduated from Liverpool John Moores University with a degree in International Journalism, however, steering away from news, has focused his creativity to reporting on the progression of men’s fashion. He is an avid writer and lover of fashion and music and combining the two helps create the icon profiles. Looking after the Catwalk Yourself Icons biographies


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>