Salvatore Ferragamo

Automne/Hiver 2011-12 – “Ce que je veux vraiment raconter, c’est l’histoire d’un homme sensuel”, et de la sensualité, il en fournit par wagons entiers. S’ouvrant avec des couleurs neutres; des crème, des bruns et des beiges, la collection comprenait des costumes bien taillés avec des pantalons légèrement évasés en bas et des pulls à col roulé faisant un clin d’œil aux années 70. Ses grands duffle coats en peau de mouton, ses vestes en velours côtelé et ses chemises et pantalons en daim donnaient envie de tendre la main et de toucher ces matières douces. Les costumes se firent plus pointus, plus intéressants. On vit du cuivré avec de fines rayures or, du cuivré sombre à l’effet brossé sombre comme une pièce de monnaie usée, du vert poison et du turquoise, des feutres à large bord et de grandes lavallières de soie. Ses chemises en daim lacées et ses pulls tricotés bleu ciel, qui ressemblaient à des choses que Casanova aurait pu porter, faisaient ressortir ce sentiment de sensualité. Il y eut quelques touches militaires ça et là : un béret en feutre, des pantalons treillis , des vestes croisées militaires à boutons dorés, mais sans jamais s’écarter d’une sensualité certaine.

Jemma De Blanche

Ecrit par Jemma De Blanche

Jemma De Blanche is a fashion and lifestyle journalist with a background in marketing and copy-writing, is in awe of all things creative and loves getting lost in a good book, a beautiful picture or the creativity of new collection. Jemma handles the Fashion in Film pages and the Men's catwalk reviews.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>